Secret Appli

IMG_6385

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans l’espionnage de la vie des autres. Avec Facebook, on peut savoir ce que font nos amis en lisant leurs statuts et en regardant leurs photos. Avec Foursquare, on peut savoir ce que font nos amis en cherchant où ils sont grâce à leurs check-in. Mais tout cela, c’est parce qu’ils le veulent bien. Tout ce qu’ils publient, ils le font en connaissance de cause et en sachant très exactement qui pourra accéder à ces informations. 

Aujourd’hui, nous avons la possibilité d’accéder à des éléments beaucoup moins politiquement corrects grâce à l’application Secret. Le but ? Se connecter et soulager sa conscience en toute liberté. Tous les secrets publiés sont dévoilés anonymement. Ils peuvent également être “likés” et commentés, toujours anonymement. Comme la connexion s’effectue par Facebook ou par adresse e-mail, l’utilisateur se retrouve donc avec des amis sur l’application. Mais il ne sait pas qui est qui. Il va donc ouvrir Secret et voir des confessions… signées par Friend ou Friend of a friend sans savoir de qui il s’agit. D’où l’analogie avec un bal masqué, terme utilisé par les créateurs pour expliquer le fonctionnement de l’app. Lancé aux U.S en janvier, dans certains pays anglophones en avril et dans le reste du monde en mai dernier, Secret permet aussi de voir les secrets partagés à proximité grâce à la catégorie Explore. Qui sait, peut-être un voisin va-t-il avouer que c’est lui qui a fait tomber en panne l’ascenseur l’autre jour ?

IMG_6384

On se demande comment une telle idée a-t-elle pu surgir. La réponse est assez simple : les secrets ont toujours fasciné. Qui dit secret dit discrétion, confidentialité et interdiction, tout le contraire de l’étalage public de nos vies sur les réseaux sociaux. C’est ce paradoxe qui donne envie de télécharger l’application. Le bal masqué peut alors commencer, même si l’activité en France n’est pas aussi importante qu’aux États-Unis, avec des confessions qui ont en majorité trait aux histoires d’amour. Rien de choquant, rien de grave, juste quelques anecdotes un peu honteuses pas racontables. A-t-on envie, en voyant le mot Friend, de chercher à savoir qui a bien pu dire telle ou telle chose ? Si l’on se sent une âme de détective, pourquoi pas…

IMG_6386

Regarder, c’est une chose. Mais poster, alors ? Pourquoi l’utilisateur aurait-il envie de se jeter à l’eau en publiant sur l’application un secret dont il n’a jamais parlé à personne ? C’est là que le bal masqué devient une sorte de confessionnal ultra-privé. Et cela doit, en théorie, faire du bien d’avouer quelques cachotteries. En-dessous de 6 likes, le secret reste dans le cercle d’amis. Mais au-delà, il devient public. Et n’importe qui pourra le commenter. Messages de soutien ou, au contraire, reproches, parfois même insultes, le propriétaire du secret est prêt à se faire juger… mais sans jamais voir son identité dévoilée. Existe-t-il un risque que l’application soit piratée, que les masques tombent ? Peut-être. Mais en attendant, Secret est disponible, fonctionne bien, et permet d’assouvir son côté voyeur et/ou de se confier en toute tranquillité. 

PS : puisque vous posez la question : OUI, je l’ai téléchargée, mais NON je n’ai pas encore posté. J’attends que vous soyez inscrits vous aussi !