La vie rêvée du favori Twitter

Image

Avant toute chose, cette dame qui ne craint pas d’attraper froid s’appelle Diane de Poitiers (la favorite d’Henri II). Maintenant que votre curiosité est satisfaite, parlons des favoris sur Twitter.

Le favori Twitter est une petite étoile sur laquelle on clique (pour un utilisateur de clavier) ou tapote (pour un utilisateur de smartphone et de tablette). Ce petit geste anodin peut néanmoins avoir plusieurs significations que nous allons passer en revue.

1. Le favori – “Like”
Quand un Twittos trouve un tweet pertinent, intelligent, drôle ou percutant, quand une belle photo lui plaît, quand un article l’intéresse, il le “favorise” (on appréciera au passage ce charmant néologisme) afin de dire à son auteur à quel point il a aimé ses 140 caractères. C’est une manière de dire “Je suis d’accord avec toi, j’apprécie ce que tu dis”.

2. Le favori – signet
Sur Twitter, tout va très vite et le Twittos n’a parfois pas le temps de lire les articles qu’il voudrait. Ou alors il capte en Edge dans le métro. La solution pour se souvenir de ce tweet/ce lien plus tard ? Mettre un favori. Ainsi, quand il aura du temps et/ou une couverture réseau correcte, il pourra retrouver dans sa liste de tweets favoris le ou les articles qu’il doit absolument aller voir. Dans ce cas, le favori Twitter prend la forme d’un favori de navigateur Internet.

3. Le favori – eNarcisse*
Parfois, au cours d’une conversation sur Twitter, des compliments, des marques de gentillesse et autres mots agréables peuvent surgir : quelqu’un qui a aimé votre article, votre nouvelle PP… ou qui vous souhaite un bon anniversaire ou une bonne année. Mettre ces tweets-là en favoris permet de se faire un petit égo-trip à moindre frais et de stocker plusieurs mégas d’amour sans limitation de taille. Une petite baisse de moral ? Le Twittos clique sur sa rubrique “Favoris” et le voilà rasséréné pour la journée.

*pour mémoire, l’article sur le e-Narcisse se trouve ici

4. Le favori – EOC
EOC signifie End of Conversation. Quand on ne sait pas comment terminer un échange de tweets qui devient un peu longuet avec une personne, il suffit de favoriser le dernier tweet qu’elle nous a adressé, auquel on n’a pas envie de répondre et qui, de surcroît, ne nécessite même pas de réponse. Ce favori-là veut dire “OK, c’est très bien tout ça, ça m’a fait plaisir de parler avec toi mais on va s’arrêter là. Bisous”. Un peu brut de décoffrage mais efficace. Et si on ne veut pas froisser la personne, on peut toujours lui envoyer un DM.

5. Le favori – jtm
Dernier cas de figure. Une personne favorise sans arrêt vos tweets, même ceux qui ne sont pas forcément intéressants ? Ne cherchez pas plus loin, cette personne est en train de vous faire passer un message subliminal : elle vous e-kiffe ! En favorisant tout ce que vous écrivez, elle vous témoigne une profonde admiration… si ce n’est plus. Si elle vous envoie également des DM pour des raisons improbables, méfiez-vous : elle a peut-être déjà créé un fan-club ou érigé une statue à votre effigie. Comme quoi le favori peut également remplacer une lettre d’amour.

Vous l’aurez compris, le favori a plusieurs vies. Alors posez-vous bien les bonnes questions la prochaine fois que vous cliquerez sur la petite étoile…

Advertisements